La chocolaterie Morin

                    

Introduction

Le jour de la rentrée, nous avons visité la chocolaterie de Mr Morin à Montélimar. Nous nous sommes alors demandé :

  • Comment fabrique-t-on le chocolat ?
  • Quels sont les ingrédients ?
  • Quels sont les différences entre le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc ?
  • Comment sont ajoutés les différents goûts ?
  • Qu’est-ce que le beurre de cacao ?
  • Qu’est-ce que le chocolat artisanal ?
  • Comment fabrique-t-on du nougat ?

Comme c’est le père de Mr Morin qui a crée la chocolaterie, il a pu répondre à toutes nos questions.


Enquête                                    

La cabosse, fruit du cacaoyer, contient les fèves nécessaires à la fabrication du cacao, celui-ci est l’ingrédient principal du chocolat. Il y a 3 sortes de cacaoyers : le Criollo, le trinitario et le forastero. Ces types de cacaoyers viennent tous 3 de l’Amérique centrale, de l’Indonésie et de l’Afrique centrale. Le plus gros producteur de cacao au monde est en Afrique (côte d’ivoire).                                                                


Etapes de fabrication du chocolat

 

 

 

 

Chez le producteur dans son pays d’origine (Pérou)

1. La fermentation des fèves ( pour libérer les arômes )

2. Le séchage ( pour que les fèves ne moisissent pas )

 

 

Chez le chocolatier

1. La torréfaction ( griller les fèves à 120°c )

2. Casser les fèves, enlever les peaux et ajouter le sucre

3. Broyer les fèves en poudre à 20 microns ( 20 millièmes de millimètres ) car au dessus la langue perçois les aspérités

4. Le conchage – mélange et ajoute le beurre de cacao, il devient donc liquide.

Le beurre de cacao est la matière grasse de la fève.

 


Chocolat au lait, noir ou blanc

Pour faire du bon chocolat noir, il faut lui faire faire une courbe de température :

45°C, puis 29°C et enfin le stabiliser à température ambiante.

Si on ajoute 20 % de lait en poudre avant le broyage, on obtient du chocolat au lait.

Le chocolat blanc, lui, ne contient pas de cacao, il est fabriqué à base de beurre de cacao, de sucre et de lait en poudre.


Le nougat

Pour fabriquer du nougat, on mélange du miel chauffé à 90°c, des œufs en neige, des pistaches, des amandes et du sucre cuit.


Les goûts du chocolats

Pour ajouter les goûts qui viennent modifier le chocolats ( ex : amandes ), on les fait chauffer puis on fait couler du chocolat fondu par dessus. On peut ensuite mettre ce mélange dans les moules en formes de tablettes. Pour l’orange, on utilise de l’essence d’orange, on l’ajoute donc au dernier moment. Pour la menthe, on met des feuilles qui vont se faire broyer avec les morceau de fèves.


Chocolat artisanal

La chocolaterie de Mr Morin est artisanale, elle sélectionne des produits de bien meilleur qualité et respecte le travail des employés et leur salaire. Pour faire pousser les cacaoyers, les producteurs n’utilisent pas de pesticides nocifs pour la nature. La chocolaterie ne vend pas en grandes surfaces mais à de petits magasins bio.


L’emballage

Le chocolat coule dans un moule à tablette .

Les tablettes sont alors posées dans une machine qui va les enrober d’aluminium. Ensuite, elles remontent dans la machine qui les referme avec le papier sur lequel sont notés les goûts et les ingrédients.


La dégustation

A la fin de la visite, nous sommes retournées dans la salle principale. Une dame nous a fait goûter différents chocolats, des grands crus du Pérou. Elle nous a alors donné une feuille pour évaluer et noter leur goûts.

Notre préféré était le Pablino puis le Rio éné, le Yvan et enfin le Piura.


La fin

Avant de partir, nous avons pu observer différents moules derrière les vitrines, des œufs, des poules et des lapins de Pâques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : Salomé Burel

Salomé Burel
Je veux découvrir la vie car je sais que la vie ce n’est pas dodo, aller à l’école, manger, aller à l’école, dodo, aller à l’école, manger…La vie c’est faire des trucs drôles (le parachute, le ski) des trucs reposants(rien, dormir) des trucs que j’aime faire (de la magie, lire, l’équitation) des trucs dingue (faire de la plongée, aller dans le désert). Mon animal totem est le cygne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *